DetailPage-MSS-KB

Base de connaissances

Numéro d'article: 131008 - Dernière mise à jour: mercredi 1 novembre 2006 - Version: 1.2

 

Sommaire

Résumé

Logevent.exe, un utilitaire de ligne de commande, peut être utilisé pour ouvrir une session d'un ID d'événement fourni par l'utilisateur dans le journal des événements applications. Cela permet à l'utilisateur à enregistrer les erreurs et les données d'information à partir de fichiers de commandes, des scripts d'ouverture de session et l'Analyseur de performances. Le journal des événements d'application peuvent être affiché et manipulé avec les outils standard, utilisés pour gérer les journaux des événements.

Sous Windows NT 4.0, LOGEVENT peut également être utilisé pour effectuer des entrées dans le journal des événements Windows NT sur un ordinateur local ou distant. Il est particulièrement utile pour stocker les informations d'historiques à partir de l'exécution des programmes de traitement par lots exécutés à partir de scripts d'ouverture de session ou la commande. Sa capacité à stocker des entrées dans le journal des événements d'autres ordinateurs permet à ces données puissent être collectées de manière centralisée, si nécessaire.

Plus d'informations

Windows NT 3.51

Installez Logevent.exe en le copiant dans le répertoire % SystemRoot%\System32.

LOGEVENT nécessite de modifier le Registre avec une clé supplémentaire. Exécutez LOGEVENT sans paramètres pour créer la clé requise dans le Registre. La clé suivante va être créée :
   \HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\CurrentControlSet\Services\EventLog
   \Application\CommandLog
				

et créera les valeurs suivantes sous cette clé :
   EventMessageFile
   TypesSupported
				

Tous les événements consignés par LOGEVENT affichera CommandLog comme source de l'événement lorsqu'il est affiché dans l'Observateur d'événements.

La syntaxe de la commande Logevent.exe est la suivante :
LOGEVENT xxxxx chaîne1 chaîne2 string3 string4 string5

où xxxxx est l'ID d'événement à enregistrer (au format décimal) et chaîne1 par le biais de string5 est des chaînes d'insertion de 1 à 5

Si LOGEVENT est exécuté sans paramètres il créera la clé requise dans le Registre (comme décrit ci-dessus). Si elle est exécutée sans aucun paramètre et la clé de Registre existe déjà l'utilisation suivante sera accordée :
 [e:\ntbin]logevent
   Usage: LogEvent xxxx string1 string2 string3 string4 string5
   Where xxxx = numeric ID and stringX is "multiple word string" | single_word
				

Seulement 5 chaînes d'insertion sont autorisées, mais cela devrait suffire pour la plupart des applications dans la mesure où le double devis caractère ("") permet de passer autant d'informations que nécessaire dans une chaîne unique. Le cas où les chaînes supplémentaires sont utiles est où les variables d'environnement seront passés en tant que paramètres à partir d'un fichier de commandes. L'ID d'événement doit toujours être fourni dans le cas contraire l'utilitaire fournira l'utilisation de la commande et se termine sans rien journalisation dans le journal.

Par exemple, LOGEVENT pourrait servir à partir d'un fichier de commandes pour signaler le succès de l'exécution d'une commande et enregistrer dans le journal des événements d'applications avec les commandes d'exemple suivantes :
   LOGEVENT 9876 "program failure in batch file" %0
      (to report failure of program execution from a batch file)
				

   LOGEVENT 1234 "Program CAPTURE.EXE" "ran successfully to completion"
      (from the batch file after successful execution of the program)
				

   LOGEVENT 2222 "Program failed for user" %USERNAME% "with a path of" %PATH%
      (from a batch file showing use of environment variables)
				

Un autre exemple est l'utilisation de LOGEVENT à partir de l'Analyseur de performances. Si l'Analyseur de performances a été configuré pour générer des alertes, il est possible d'avoir ces alertes consignés dans le journal des événements. Toutefois, la version actuelle de l'Analyseur de performances enregistre tous les événements générés par une alerte en tant que le même ID d'événement dans le journal d'événements. Si plusieurs alertes sont étant analysé l'événement Qu'id dans le journal ne peut pas être utilisé pour distinguer l'alerte a provoqué l'événement (bien que le détail de l'événement affiche ces informations).

Si la fonctionnalité NVAlert du serveur SNA est utilisée pour transmettre ces alertes à NetView (sur un macroordinateur) il est nécessaire pouvoir utiliser l'ID d'événement pour distinguer l'alerte généré l'événement dans le journal. En utilisant LOGEVENT, il est possible de le faire. Par exemple, à partir de l'Analyseur de performances, vous devez définir l'alerte que vous souhaitez surveiller, puis entrer dans la commande suivante à exécuter lorsque l'alerte est déclenchée :
   LOGEVENT 2001 "Alert generated from Perfmon" "disk usage on D: exceeded 70%%"
				

Lorsque vous affichez le journal des événements pour cet exemple, vous verrez les éléments suivants :
   Date:      4/13/95      Event ID:  2001
   Time:      9:16:40 AM   Source:    CommandLog
   User:      N/A          Type:      Information
   Computer:  SPYMASTER    Category:  None
				

   Description:
   The description for Event ID ( 2001 ) in Source ( CommandLog ) could not
   be found. It contains the following insertion string(s): Alert generated
   from  Perfmon, disk usage on D: exceeded 70%.
				

Les chaînes qui sont fournis seront tout d'abord passés et ensuite les paramètres fournis par l'Analyseur de performances seront passées. Les paramètres passés à partir de l'Analyseur de performances sont en fait les mêmes que les informations enregistrées pour PerfMon lui-même. Si tous les paramètres transmis à partir de l'Analyseur de performances doivent être enregistrés dans l'utilisation du journal des événements de la même ligne comme ci-dessus mais que vous placez un,» (virgule et des guillemets doubles) ou, (virgule) à la fin de la ligne (pour NT 3.5 et 3.51 de NT respectivement). Dans ce cas 1-4 uniquement des chaînes d'insertion doivent être passés avec le, "ou, à l'extrémité. Par exemple :
   LOGEVENT 2001 "Alert generated from Perfmon" "disk usage on D: exceeded 70%%"
				

passera les 2 stings fournies pour LOGEVENT et puis transmettra toutes les informations à partir de l'Analyseur de performances que la troisième chaîne d'insertion. Notez la virgule (,) à la fin de la ligne (il s'agit pour NT 3.51). Pour NT 3.1 ou 3.5 NT utiliser le, «caractères.

Comme nous l'avons vu dans le journal des événements, elle est signalée que la description est introuvable pour ce code d'événement. Cela est parce qu'il n'y a aucun fichier contenant les chaînes de description pour Logevent.exe puisqu'il n'y a aucun moyen de savoir quel ID d'événement à l'utilisateur ne va être mise dans le journal des événements. EventMessageFile dans le Registre pointera vers le programme Logevent.exe lui-même. Cependant, c'est simplement une entrée de l'espace réservé dans le Registre comme Logevent.exe ne contient pas les chaînes de description.

L'ID d'événement consigné va vraiment n'ont de signification que de l'utilisateur ou de l'application qui vont surveiller le journal des événements (tels que NV alerte). En outre, dans cet exemple montre comment la %% est requis pour % apparaisse dans le journal des événements (il s'agit en raison de la signification spéciale du caractère % de la gestion de chaîne d'insertion).

En outre, étant donné que ces événements sont générés par l'utilisateur, il a été pensé qu'il est suffisant pour placer ces éléments dans le journal en tant que messages de type d'information uniquement. Il n'existe actuellement aucun moyen (ou nécessaire) pour enregistrer les événements de type avertissement ou erreur à l'aide de cet utilitaire.

Windows NT 4.0

Pour permettre la visionneuse du journal des événements afficher correctement l'entrée, l'application doit être installée sur l'ordinateur utilisé pour afficher le journal des événements. Installation automatique est effectuée lorsque le programme LOGEVENT est utilisé pour la première fois.

La syntaxe de Logevent.exe est la suivante :
   LOGEVENT [-m \\MACHINENAME] [-s SIWEF] [-c CategoryNumber] "Event Text"
   Severity is one of (S)uccess, (I)nformation, (W)arning, (E)rror or
   (F)ailure.
				

Les informations contenues dans cet article s'appliquent au(x) produit(s) suivant(s):
  • Microsoft Windows NT Workstation 3.51
  • Microsoft Windows NT Workstation 4.0 Édition Développeur
  • Microsoft Windows NT Server 3.51
  • Microsoft Windows NT Server 4.0 Standard Edition
Mots-clés : 
kbmt kbinfo kbnetwork KB131008 KbMtfr
Traduction automatiqueTraduction automatique
IMPORTANT : Cet article est issu du système de traduction automatique mis au point par Microsoft (http://support.microsoft.com/gp/mtdetails). Un certain nombre d’articles obtenus par traduction automatique sont en effet mis à votre disposition en complément des articles traduits en langue française par des traducteurs professionnels. Cela vous permet d’avoir accès, dans votre propre langue, à l’ensemble des articles de la base de connaissances rédigés originellement en langue anglaise. Les articles traduits automatiquement ne sont pas toujours parfaits et peuvent comporter des erreurs de vocabulaire, de syntaxe ou de grammaire (probablement semblables aux erreurs que ferait une personne étrangère s’exprimant dans votre langue !). Néanmoins, mis à part ces imperfections, ces articles devraient suffire à vous orienter et à vous aider à résoudre votre problème. Microsoft s’efforce aussi continuellement de faire évoluer son système de traduction automatique.
La version anglaise de cet article est la suivante: 131008  (http://support.microsoft.com/kb/131008/en-us/ )
L'INFORMATION CONTENUE DANS CE DOCUMENT EST FOURNIE PAR MICROSOFT SANS GARANTIE D'AUCUNE SORTE, EXPLICITE OU IMPLICITE. L'UTILISATEUR ASSUME LE RISQUE DE L'UTILISATION DU CONTENU DE CE DOCUMENT. CE DOCUMENT NE PEUT ETRE REVENDU OU CEDE EN ECHANGE D'UN QUELCONQUE PROFIT.
Partager
Options de support supplémentaire
Forums du support Microsoft Community
Nous contacter directement
Trouver un partenaire Microsoft Certified Partner
Microsoft Store