DetailPage-MSS-KB

Base de connaissances

Numéro d'article: 246071 - Dernière mise à jour: vendredi 26 octobre 2007 - Version: 2.1

Ancien nº de publication de cet article : F246071

Sommaire

Résumé

Il existe deux techniques principales permettant de crypter les informations : le cryptage symétrique (également appelé cryptage de clé secrète) et le cryptage asymétrique (également appelé cryptage de clé publique.)

Plus d'informations

Le cryptage symétrique



Le cryptage symétrique est la technique la plus ancienne et la plus connue. Une clé secrète, qui peut être un numéro, un mot ou simplement une chaîne de lettres dans le désordre, est appliquée au texte d'un message pour modifier le contenu d'une certaine manière. Cela pourrait être aussi simple que de décaler chaque lettre d'un certain nombre d'emplacements dans l'alphabet. Tant que l'expéditeur et le destinataire connaissent la clé secrète, ils peuvent crypter et décrypter tous les messages qui utilisent cette clé.

Le cryptage asymétrique



Le problème avec les clés secrètes est de les échanger sur Internet ou sur un réseau de grande taille tout en évitant qu'elles ne tombent pas dans de mauvaises mains. Quiconque connaissant la clé secrète peut décrypter le message. Une réponse est un cryptage asymétrique, dans lequel il y a deux clés liées - une paire de clés. Une clé publique est librement disponible pour quiconque voudrait vous envoyer un message. Une seconde, une clé privée est gardée secrète que vous êtes le seul à connaître.

Tous les messages (texte, fichiers binaires ou documents) cryptés à l'aide de la clé publique peuvent uniquement être décryptés en appliquant le même algorithme, mais à l'aide de la clé privée correspondante. Tous les messages cryptés à l'aide de la clé publique peuvent uniquement être décryptés à l'aide de la clé publique correspondante.

Ce qui signifie que vous ne devez pas vous inquiéter sur la circulation des clés publiques sur Internet (les clés sont supposées être publiques). Toutefois, le problème peut résider dans le fait que le cryptage asymétrique est plus lent que le cryptage symétrique. Il nécessite une capacité de traitement supérieure pour crypter et décrypter le contenu des messages.

À propos des certificats numériques



Pour utiliser le cryptage asymétrique, les utilisateurs doivent pouvoir trouver d'autres clés publiques. La technique habituelle est d'utiliser les certificats numériques (également appelés certificats). Un certificat est un ensemble d'informations qui identifie un utilisateur ou un serveur et qui contient des informations telles que le nom de l'entreprise, l'entreprise qui a délivré le certificat, l'adresse de courrier électronique et le pays de l'utilisateur et la clé publique de l'utilisateur.

Lorsqu'un serveur et un client ont besoin d'une communication cryptée sécurisée, ils envoient une requête sur le réseau vers l'autre partie qui renvoie une copie du certificat. La clé publique de l'autre partie peut être extraite du certificat. Un certificat peut aussi être utilisé pour identifier le détenteur de manière univoque.

Les informations contenues dans cet article s'appliquent au(x) produit(s) suivant(s):
  • Microsoft Windows NT Server 4.0 Standard Edition
  • Microsoft Windows 2000 Server
  • Microsoft Windows 2000 Advanced Server
Mots-clés : 
kbinfo kbproductlink KB246071
L'INFORMATION CONTENUE DANS CE DOCUMENT EST FOURNIE PAR MICROSOFT SANS GARANTIE D'AUCUNE SORTE, EXPLICITE OU IMPLICITE. L'UTILISATEUR ASSUME LE RISQUE DE L'UTILISATION DU CONTENU DE CE DOCUMENT. CE DOCUMENT NE PEUT ETRE REVENDU OU CEDE EN ECHANGE D'UN QUELCONQUE PROFIT.
Partager
Options de support supplémentaire
Forums du support Microsoft Community
Nous contacter directement
Trouver un partenaire Microsoft Certified Partner
Microsoft Store